US Froidcul B - Ay-s-Moselle 0 - 1

5 mai 2013 - 19:33

Froidcul nous doit une revanche!

AY-S-Moselle, joue les premiers rôles dans ce groupe, mais Froidcul a largement les moyens de lutter contre cette équipe.

 Pourtant nous allons assister à un non-match entre deux équipes qui s’observent beaucoup, mais qui ne réussissent pas grand-chose en première mi-temps.

Les visiteurs auront quand-même deux occasions d’ouvrir la marque. Une première fois sur un centre dans la surface remis à l’avant-centre qui rate son plat du pied, puis sur un coup-franc de la droite bien coupé de la tête, mais la balle heurte l’extérieur du poteau.

Froidcul aura aussi quelques opportunités. Simon Matelic et Ahcène SETTOUCHE se gênent sur un corner, et le ballon frôle le poteau. Puis ce même Matelic est contré in extremis par un défenseur , sur un centre de la gauche.

Mais que dire de l’occasion de William KLEIN.

Un beau débordement de Dany TIR sur le côté droit, ponctué par une offrande au second poteau pour le jeune attaquant, lequel seul  et devant le but vide, frappe au-dessus.

C’est sûr, c’est l’occasion du match !

Dès le début de la seconde période, Tony CASILE  après quelques beaux dribbles se met en position idéale à l’entrée de la surface, mais sa frappe passe de peu à côté.

Mais il faut reconnaitre, que la rencontre est plutôt ennuyeuse.  Et comme souvent dans ce genre de match, la décision va se faire sur un coup de pied arrêté.  Et en effet, les visiteurs profitent d’un corner pour ouvrir la marque.

Une première tête est bien repoussée par Julien VARAMO, mais l’attaquant est tout heureux de récupérer le ballon, une nouvelle fois sur sa tête, pour ouvrir le score (60ème)0-1.

Les visiteurs, sans être extraordinaires, mènent au score.

VARAMO gagnera  ensuite un beau duel,  face à un attaquant qui pensait facilement doubler la marque(69ème).

Les locaux, ont perdu Ounesse KHACHEI et Ahcène SETTOUCHE sur blessures, mais tentent néanmoins de revenir au score.

Malgré leur bonne volonté, ils ne parviennent pas à  se créer de réelles occasions.

Excepté, ce superbe déboulé de William KLEIN sur la gauche, terminé par un centre au deuxième poteau sur lequel, Andreas SAMAR tente une tête piquée. Malheureusement un défenseur parvient à contrer le ballon qui prenait le chemin du but.

Mais le match n’a pas vraiment emballé les nombreux spectateurs présents et les joueurs ont promis, qu’ils allaient montrer un tout autre visage dès jeudi, pour leur quart de finale de coupe.

Messieurs, on  a pris rendez-vous.

Commentaires