Coupe de Moselle: Froidcul difficilement!

16 mai 2013 - 10:25

CATTENOM - US FROIDCUL 1 - 1 (Froidcul aux TAB).

C’est sur son terrain annexe que Cattenom reçoit L’US Froidcul, pour ce huitième de finale de coupe de Moselle.

La pelouse est loin d’être excellente et ne va pas favoriser le jeu.

Le début de match est rapidement à l’avantage des ‘’ rouge et bleu’’.

La première occasion est pour Nicolas BARBAROSSA qui récupère dans la surface, une longue balle prolongée de la tête par Anthony TIR. L’attaquant parvient à crocheter le portier, mais trop excentré, il n’arrive pas à redresser suffisamment sa frappe (7ème). Puis c’est William KLEIN qui astucieusement servi en profondeur par Nabile SITOUAH, frappe dans les gants du gardien (9ème).

Une nouvelle balle en profondeur est remise de la tête par Anthony SANTINI sur Mourad KHERROUB, qui à l’entrée de la surface ne cadre pas son tir (14ème).

William KLEIN trouve BARBAROSSA dans la surface, mais le cuir s’envole au-dessus (17ème).

La plus belle occasion survient sur corner. Une superbe tête piquée de SANTINI prend le chemin des filets, mais un défenseur sauve sur sa ligne (20 ème).

Froidcul a eu son temps fort et aurait dû marquer.

Maintenant le rythme a baissé et face à une équipe pourtant largement à sa portée, Froidcul termine nettement moins bien la mi-temps.

L’équipe Abdelah KHERROUB, est beaucoup trop impatiente et confond vitesse et précipitation. Elle oublie de construire et ne s’impose plus du tout dans le jeu.

Rien à se mettre sous la dent jusqu’à la 40ème minute. BARBAROSSA trouve un beau centre sur SANTINI, qui d’une belle tête plongeante inquiète le gardien local qui est tout heureux de se trouver sur la trajectoire.

Remy BELISSONT ne sera en danger qu’une seule fois dans cette première période, sur un retourné acrobatique du N°9, qui passe de peu à côté.

 

La pause intervient et va permettre à Froidcul de rectifier le tir.

 

Pourtant on repart sur le même rythme et tout doucement, ce sont les visiteurs qui commencent à croire en leurs chances.

Un corner très bien tiré, file dangereusement devant le but de BELISSONT(45ème).

Cet avertissement sans frais, ne change rien et Froidcul a beaucoup de mal à s’exprimer.

On commence même à sentir de l’agacement et de l’énervement chez les joueurs.

Les locaux sont maintenant clairement dangereux sur plusieurs coups de pied arrêtés.

Et on le sentait venir, ce sont eux qui vont ouvrir la marque sur un beau LOB lointain, qui trompe BELISSONT avancé (60ème) 1-0.

BARBAROSSA réussit maintenant quelques belles accélérations sur le côté gauche, mais Cattenom défend admirablement et montre beaucoup de solidarité.

Ils auront même la balle de match sur une rare mais belle incursion dans la surface de leur N°10, qui parvient à se présenter seul face à BELISSONT. Mais heureusement, le portier sort bien et gagne son duel (71ème).

Les visiteurs s’en remettent aux coups de pied arrêtés de Kamel KHERROUB. Sur l’un d’eux, la frappe puissante et lointaine est relâchée par le dernier rempart qui se reprend bien en se jetant dans les pieds de SANTINI(80ème).

BARBAROSSA réussit quelques dribbles pour éliminer deux adversaires et cadre une belle frappe, que le gardien repousse des deux points (88ème).

Mais la révolte semble insuffisante et trop désordonnée pour revenir à la marque.

Pourtant un dernier corner va permettre à Froidcul d’égaliser. La balle reprise de la tête par Kamel KHERROUB est difficilement repoussée, mais le cafouillage qui suit permet à Anthony TIR, d’une talonnade, de pousser le ballon derrière la ligne (89ème) 1-1.

Ce sera donc les ‘’Tirs au but’’, qui vont désigner le vainqueur.

Belissont fait le travail, repousse les deux premiers tirs, et envoie Froidcul en quarts de finale !

On retiendra l’essentiel, mais la manière n’a pas été au rendez-vous.

Trop d’énervement et un manque flagrant de solidarité dans les moments difficiles !

C’est pourtant dans ces instants qu’on reconnait une vraie équipe.

Il faudra retrouver un bien meilleur état d’esprit au prochain tour, si on veut continuer l’aventure.

Personnellement, je pense aussi qu’on aurait pu et dû faire preuve de plus d’humilité dans la victoire en fin de match, face à une équipe qui elle avec ses moyens, a su montrer une belle solidarité collective.

Commentaires