US Froidcul B - Hauconcourt 2 - 2

7 avril 2013 - 18:23

Les réservistes retrouvent enfin leur stade et le soleil, pour affronter Hauconcourt...

 

L’ équipe B de Froidcul retrouve le championnat, après sa belle qualification en 8ème de finale de la coupe. Les réservistes accueillent HAUCONCOURT, pour un match entre deux équipes du milieu de tableau.

 

La première période, n’emballe pas vraiment les spectateurs, qui assistent à un match très fermé.

 

Pas grand-chose à se mettre sous la dent, excepté ce bel engagement de David DUFRESNE sur une balle en profondeur, qui se retrouve face à face avec le portier, et qui ouvre la marque d’un beau et judicieux petit lob (28ème) 1-0.

 

Ce même DUFRESNE aura encore une belle occasion sur un coup franc de Dany TIR, mais sa tête à bout portant est repoussée par le gardien.(33ème).

 

Les visiteurs auront eux  aussi leur occasion, mais Julien VARAMO, d’une merveilleuse claquette, détourne au-dessus, une frappe d’un attaquant bien lancé en profondeur(40ème).

 

Ce sera tout cette première mi-temps, plutôt assez ennuyeuse.

 

La seconde période reprend, avec des locaux mieux intentionnés, qui se portent rapidement à l’attaque. Ils obtiennent un corner que frappe Nabile ALOUANE. Dany TIR, au second poteau tente une volée, qui n’est pas cadrée, mais que reprend Tony CASILE, bien placé devant le but.( 48ème) 2-0.

 

Sur l’engagement, les visiteurs bénéficient à leur tour d’un coup franc sur la gauche. L’avant-centre réussit une belle tête piquée, sur laquelle VARAMO ne peut rien .(50ème). 2-1.

 

Le match reperd rapidement de son intensité, et on se dit que les locaux, sans être exceptionnels, vont remporter les trois points. Pourtant sur une balle perdue dans le coin droit de la surface par Michel MINELLI, un attaquant parvient à remettre en retrait au point de pénalty, pour son coéquipier qui fusille VARAMO(75ème)2-2.

 

Froidcul aura la dernière occasion. Un beau travail d’ALOUANE, permet à Simon MATELIC de se retrouver en situation idéale face au portier, mais l’attaquant rate son geste et sa frappe passe au-dessus. (85ème). C’était la balle de match… Il ne se passera plus rien.

 

Commentaires