MARSPICH - US FROIDCUL 2 - 2

21 avril 2013 - 18:58

Un nouveau partage des points pour l'USF.

Froidcul se déplace à Marspich, pour récupérer les trois perdus la semaine dernière, face au leader VOLMERANGE.

Les ‘’rouge et bleu’’, comme souvent, se créent les premières occasions. Antony SANTINI, bien servi par WILLIAM KLEIN et Nicolas BARBAROSSA, lui aussi très bien servi par SANTINI, sont tout près d’ouvrir la marque. (2ème et 7ème).

Puis ce même BARBAROSSA, après avoir éliminé son défenseur, rate de peu la lucarne.

Cette première mi-temps est largement dominée par Froidcul, qui va être récompensé, en obtenant un pénalty. En effet, un défenseur commet une main sur un centre de KLEIN, que s’apprêtait à reprendre BARBAROSSA. Kamel KHERROUB, le tireur maison, transforme(26ème) 0-1.

Remy BELLISSONT s’interpose avec autorité, sur un coup franc dangereux(31ème).

Le gardien de Froidcul, sort une nouvelle fois dans les pieds du N°9 et maintien ce score de 0-1, à la mi-temps.

La seconde période démarre moins bien. Kamel KHERROUB, prend une mauvaise décision dans la surface et perd bêtement le ballon, qui profite à un attaquant visiteur, qui remet les deux équipes à égalité (54ème)1-1.

La seconde période est beaucoup plus équilibrée.

Nabile ALOUANE réussit une superbe volée repoussée par le portier, sur BARBAROSSA qui marque.

Mais le but n’est pas validé, pour une position de hors-jeu de l’attaquant.

Les visiteurs ne sont pas réellement dangereux, même si BELLISSONT soulage souvent sa défense sur de longs ballons aériens.

Puis c’est Mourad KHERROUB, qui revient bien sur le N°10 et qui lui subtilise la balle in extremis dans la surface.

Froidcul répond par BARBAROSSA qui croise une belle frappe de peu à côté.

Ismael DAAS vient prêter main forte à ses attaquants. Il déborde sur le côté, avant de centrer fort sur le but. Le gardien local ne peut que repousser, mais SANTINI a bien suivi et marque un deuxième but, plutôt mérité.(75ème)1-2.

On s’achemine vers une victoire de Froidcul. Mais dans les derniers instants, les locaux bénéficient d’un coup-franc  lointain. Il est tiré dans la surface, sur un attaquant qui dévie de la tête. BELISSONT juge mal la trajectoire et se fait lober (90ème)2-2.

L’arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires sur ce score nul de 2-2.

Froidcul pouvait prétendre à mieux, mais deux buts tout à fait évitables, l’obligent à partager une nouvelle fois  les points.

Commentaires