USF Froidcul - Marspich 3 - 2

27 octobre 2013 - 18:50

Froidcul, n'a rien laché !!!

Froidcul doit impérativement s’imposer pour garder le contact avec les équipes de tête.

Les locaux prennent rapidement les choses en mains, et Anthony TIR trouve une superbe frappe de vingt mètres, déviée miraculeusement par le portier visiteur en corner.

Sur le corner, ce même Anthony TIR, rate de peu l’ouverture du score de la tête.

Froidcul donne le ton mais les visiteurs resserrent  le jeu et évoluent en contres.

Pourtant bien en place, Froidcul va se faire piéger sur une frappe lointaine, mal maitrisée par Remy BELISSONT.(11ème)0-1.

Contre le cours du jeu, Marspich vient d’ouvrir la marque et double même le score dix minutes plus tard(21ème)0-2.

Les locaux ne comprennent  pas, mais pourtant les visiteurs, très réalistes, sont en passe de réaliser l’exploit de la journée.

Les joueurs de HEMIDI, se reprennent toutefois et réduisent le score, grâce à  une charge irrégulière sur Marc PITTINO, qui obtient le pénalty.

Dany TIR transforme la sanction et remet Froidcul sur les rails(1-2)34ème).

Froidcul pousse jusqu’à la mi-temps, mais ne parvient pas à revenir au score.

La mi-temps est sifflée sur ce score de 1-2.

Dès l’entame de la seconde période, Froidcul se projette vers l’avant pour égaliser.

Rémy Belissont s’interpose facilement sur quelques centres des visiteurs, mais ce sont bel et bien les locaux qui dominent et qui font tout pour revenir au score.

Marspich est acculé sur son but et n’espère plus que maintenir le résultat.

Les protégés du président ZANTEDESCHI occupent désormais le terrain des visiteurs.

 Et enfin, sur un coup-franc frappé sur le côté gauche, Marc PITTINO, hérite du ballon dans le rectangle et en pivot réussit une superbe reprise de volée sous la barre, pour une égalisation méritée (72ème)2-2.

Cette fois c’est sûr, Froidcul veut sa victoire. Les spectateurs poussent leurs favoris et l’intenable Marc PITTINO, après avoir éliminé deux défenseurs  sur la gauche, pénètre dans la surface et offre un caviar à Anthony SANTINI, qui plein de sang-froid, donne la victoire à Froidcul du plat du pied.

Une victoire difficile, mais méritée grâce à un état d’esprit irréprochable, qu’il faudra garder tout au long de la saison !!!

Commentaires

irène H 28 octobre 2013 10:07

Vraiments irrésistibles ils suivent l'exemple de leurs vétérans !!!!!!!!!!!!